Historique de l'ostéopathie à Vesoul et à Belfort, Ostéopathe Giraud

Depuis la nuit des temps, les gens se soignent par le toucher/le massage et la thérapie manuelle. Les rebouteux existent depuis toujours et encore actuellement surtout dans les campagnes. Il s'agissait souvent de personnes qui exerçaient le métier de boucher car ils avaient une connaissance de l'anatomie (animale certes).

 

Le Dr Andrew Taylor Still, médecin, fermier, mécanicien et chirurgien, après 10 ans de recherche, énonce le 22 juin 1874 la méthode et les applications de l'Ostéopathie. Le concept original du Dr Still consistait à traiter les patients dans leur globalité en recherchant les causes des dysfonctions plutôt que de traiter les symptômes.

 

En 1865, quatre membres de sa famille meurent au cours d'une épidémie de méningite cérébrospinale. Au-delà de sa souffrance personnelle, il est traumatisé par l'incapacité des médecins à sauver ses enfants. Il pense abandonner la médecine, mais finalement, cette épreuve sera pour lui un puissant stimulant dans sa quête vers une autre médecine.

Bien que multipliant ses activités, il exerce la médecine et cherche à parfaire sa connaissance de l'homme. Son intérêt pour la mécanique le conduit à établir des rapprochements avec l'organisation de la structure humaine et à se plonger dans l'anatomie. Il n'hésite pas à exhumer des corps pour les disséquer et en étudier l'anatomie et le fonctionnement mécanique. Still émet l'idée d'une relation entre l'anatomie du corps et son fonctionnement, ce qui pour l'époque est révolutionnaire. Cette étude, lui fournissant un support réel de connaissance, lui permet également de sortir de l'empirisme médical de l'époque. En combinant une connaissance anatomique et physiologique à la logique d'un raisonnement mécaniste, il est pionnier dans l'approche scientifique de la maladie et de la médecine.


index.jpg